Flocage Coupe Feu

Flocage pour Traitement Anti Feu - Isolation Thermique, Acoustique et Anti Condensation

Cliquez ici et Obtenez un Devis de Flocage Coupe Feu - Thermique - Acoustique - Anti Condensation !

Bienvenue sur Flocage Coupe Feu . com 

Cliquez sur la rubrique Activités pour choisir le type de Flocage Coupe Feu.

Spécialiste du Flocage Coupe Feu depuis plus de 20 ans, partout en France

Nous sommes aujourd'hui des Professionnels reconnus et acteur majeur dans la conception et la réalisation d‘installations d'équipements et de dispositifs de Protection incendie Passive par Flocage Coupe Feu  ainsi que Flocage Acoustique, Flocage Thermique et Anti Condensation. Notre savoir faire et nos compétences reposent sur un bureau d'étude expérimenté, une présence de terrain et des personnels formés et motivés. Quelque soit votre projet, et grâce à nos implantations Régionales, Partout en France, Nous vous accompagnons, pour identifier l'ensemble de vos besoins et vous proposer une solution personnalisée qui saura répondre à votre attente.

bullet_5 Notre philosophie : "Réaliser des prestations de qualité dans une recherche constante de la satisfaction du client".

bullet_5 Nos valeurs : "Savoir-faire et Qualité, Engagement, Disponibilité, Responsabilité, Confiance et Proximité".

bullet_5 Nos domaines d'activités : Réalisation et conception d'installations.

bullet_5 Nos Qualifications : Agrémentation FSS Fibreux et Pâteux , nous avons également des intervenants  munis d'une habilitation électrique (à minima B0, jusqu'à HC).

Aujourd'hui selon votre besoin : Flocage coupe feu dans magasin, Flocage coupe feu dans un restaurant, Flocage Coupe Feu dans un Entrepôts, Flocage Coupe Feu dans Usine, Isolation Coupe Feu, Plafond Coupe Feu, Flocage Coupe Feu dans Commerce, Flocage Coupe Feu dans un bureau, Flocage Coupe Feu sur plancher Bois, Flocage Coupe Feu sur un plancher plâtre, Flocage Coupe Feu sur Charpente Métal, Flocage Coupe Feu sur béton, Flocage Coupe Feu sur bardage, Flocage anti feu, Flocage Coupe Feu sous Toiture ainsi que Flocage Pare Flamme, Flocage contre le feu, Flocage anti incendie,  Flocage Acoustique et Flocage Thermique dans tous types de locaux Reposez vous sur nous ! et Contactez nous Maintenant par Mail  ou au 02.37.49.88.49 pour parler à un chargé d'affaire. Nos bureaux sont ouverts : Du Lundi au Samedi de 8H00 à 19h00 Et si besoin sur rendez-vous au-delà des horaires d’ouvertures Pour nos clients en phase exécution, un service d'astreintes est ouvert 24/24h. Effectuer votre demande de Devis de Flocage Coupe Feu en cliquant ici ! 

Préambule : La résistance au feu d’un bâtiment face à un incendie Tous les bâtiments sont conçus en respectant des règles essentielles pour résister à un incendie. On notera particulièrement qu’un bâtiment est :
  • Construit pour que sa structure porteuse soit STABLE AU FEU pendant 1/2 h, 1 h , 1h 30, 2h...
  • Conçu en compartiments résistants et isolants au feu pour empêcher que l’incendie ne se propage rapidement au reste du bâtiment,
  • Conçu pour évacuer rapidement les personnes vers l’extérieur. Le nombre et la position des escaliers sont réglementés, la largeur des couloirs est imposée en fonction du nombre de personnes à évacuer. Le désenfumage peut être rendu obligatoire pour compléter le compartimentage.

Le COUPE FEU par Flocage

Flocage Fibreux                                                        Flocage Fibreux                                                    Flocage Fibreux                                                      Flocage Pâteux
Capture-d’écran-2014-11-21-à-18.43.23-2  Capture-d’écran-2014-11-21-à-18.43.23-1 Capture-d’écran-2014-11-21-à-18.43.23 Capture-d’écran-2014-11-21-à-18.43.23-4
Flocage Pâteux
Capture-d’écran-2014-11-21-à-18.43.23-5
La protection dite passive contre l'incendie regroupe l'ensemble des techniques et moyens matériels mis en œuvre pour limiter les effets d'un incendie, une fois ce dernier déclaré.

Lutte contre l'incendie

la lutte contre l’incendie a pour objectifs :
  • D’évacuer dans les délais les plus brefs toutes les personnes exposées au risque ;
  • De favoriser l’accès des moyens d’intervention contre l’incendie ;
  • De ralentir la propagation des feux ;
  • D’éteindre l’incendie ;
  • De sécuriser la zone incendiée.

La protection passive : une protection préventive

Alors que la protection active est principalement curative, visant à secourir les victimes et à éteindre un feu aussi vite que possible après sa détection, la protection passive contre l’incendie dans les bâtiments est essentiellement préventive.
Elle représente l’ensemble des mesures constructives permettant à un ouvrage ou une partie d’ouvrage de résister à un incendie pendant un temps prédéterminé fixé par la réglementation de construction en vigueur pour le type de bâtiment concerné. Ces mesures sont destinées à :
  • Stopper la progression des fumées ;
  • Eviter la propagation des flammes ;
  • Maintenir la stabilité au feu des éléments de structure le plus longtemps possible malgré l’action d’un incendie ;
  • Contenir les effets thermiques le plus longtemps possible à la zone sinistrée.
La principale spécificité de la protection passive est que dès le début d’un incendie, elle fonctionne sans aucune intervention humaine ni aucun apport extérieur d’énergie.
Il s'agit d'une protection durable, l’efficacité de la plupart des produits utilisés dans la protection passive n’étant pas limitée dans le temps.

Principaux moyens de la protection passive

  • Pour les structures, le flocage, les enduits et laine projetée, l’encoffrement, les peintures ou enduits intumescents, etc.
  • Pour le compartimentage, les parois, les portes coupe-feu, les calfeutrements coupe-feu de pénétration de câbles et de tuyaux, les cheminements techniques protégés, etc

Domaine d’application

  • Structures porteuses en acier, stabilité au feu sur charpente métallique
  • Planchers bétons et hourdis, flocage coupe feu de 1/2h à 6 heures
  • Planchers bois, protection coupe feu par flocage d’isolant incendie permettant une protection coupe feu ½ heure à 3 heures
  • Planchers mixtes avec plâtres, lattis-bois etc, flocage coupe feu jusqu’à 3 heures
  • Bac acier collaborant, projection d’enduits ou laine par flocage coupe feu jusquà 3 heures
  • Bardages métallique (aciers mixte en métal), coupe feu 2 heures et 3 Heures
  • Sous toiture, coupe feu et pare flamme jusqu’à 3 heures
  • Planchers en brique rouge (céramique)

L'isolation ACOUSTIQUE par Flocage

Flocage Fibreux                                                             Flocage Pâteux                                                  Flocage Pâteux

1   2   3
L'isolation phonique, ou isolation acoustique, vise à éviter la propagation du bruit.
Dans un milieu compressible, le plus souvent dans l’air, le son se propage sous forme d'une variation de pression créée par la source sonore. Seule la compression se déplace et non les molécules d’air, si ce n’est de quelques micromètres. Le son se propage également dans les solides sous forme de vibrations des atomes appelées phonons. Là encore, seule la vibration se propage, et non les atomes qui ne font que vibrer très faiblement autour de leur position d'équilibre.
Tout bâtiment et infrastructure ou activité « peut être tour à tour « agressé » ou « agresseur » sur le plan acoustique ; il est donc primordial de bien analyser l’environnement sonore autour de la parcelle, la proximité du voisinage et les gênes acoustiques que pourrait générer l’exploitation du bâtiment que l’on a à construire au regard de la destination de celui-ci »1. L'isolation peut être intérieure ou extérieure. Certains matériaux (buttes de terre végétalisée, terrasses végétalisées) peuvent aussi dans une certaine mesure absorber le bruit ainsi ne pas le réverbérer.

Matériaux isolants phoniques

Capture d’écran 2014-11-21 à 17.26.17
De nombreux facteurs interviennent dans la diffusion du son et des bruits (type de bruit, incidence, nature des matériaux et isolation, etc.). Des interactions avec l'isolation thermique doivent aussi être prises en compte.
En général, plus un matériau est dense, plus il est isolant acoustique (loi de masse). Des effets de peau et de résonance sont toutefois à prendre en compte si le matériau n'est pas rigide (tôle, plaque fine, etc.).
Les absorbants acoustiques comme la laine de roche, la laine de verre, de chanvre ou de cellulose sont, dans le domaine du bâtiment, souvent désignés « isolants phoniques » ou « isolants acoustiques » par erreur (ils interviennent en fait, comme absorbants ou « amortisseurs », dans un système masse-ressort-masse permettant une bonne isolation acoustique à moindre poids).
L'isolation par l'extérieur d'un immeuble ou de maisons mitoyennes présente de nets avantages thermiques et économiques, mais si les murs ou planchers sont conducteurs du bruit (ex. : dalles béton), un doublage intérieur par un isolant phonique peut être nécessaire pour atténuer ou supprimer la transmission du bruit entre logements voisins, contre la « transmission latérale » par la façade ou une dalle unique.

Points forts

Dans le respect parfait des règles de mise en œuvres, le flocage acoustique vous apportera un confort grâce à une réverbération du bruit réduite. Les produits permettant d’obtenir ce type de résultats sont des enduits pâteux de type SONOPHONE ou bien Protec Acoustique.
La Protection acoustique peux également s’associé à une protection Coupe feu et Thermique.

Points faibles

Dans le bâtiment (neuf ou en réhabilitation), de même que le thermicien doit éviter les fuites et ponts thermiques quand il travaille à l'isolation thermique, l'acousticien doit prendre en compte des effets de conduction et/ou réverbération des ondes sonores, l'effet de mauvaise jonctions entre parois et parfois les effets sonores induits par l'inclusion des réseaux de fluides (cf. dilatation, bulles, etc.) et de gaines dans le bâti et l'espace intérieur ou extérieur.

Principaux moyens de la protection ACOUSTIQUE

  • Pour les structures, le flocage, les enduits et laine projetée, l’encoffrement, les Panneaux ou plaques, etc.
  • Pour le compartimentage, le flocage acoustique, les calfeutrements acoustique de pénétration de câbles et de tuyaux, les cheminements techniques protégés, etc
 

Domaine d’application

  • Structures porteuses en acier
  • Planchers bétons et hourdis
  • Planchers bois
  • Planchers mixtes avec plâtres, lattis-bois
  • Bac acier collaborant
  • Bardages métallique (aciers mixte en métal)
  • Sous toiture, coupe feu et pare flamme
  • Planchers en brique rouge (céramique)
  • Les cavités creuses
  • Les salles de cinéma
  • Les médiathèques
  • Les auditoriums
  • Les studios d’enregistrement

L’isolation THERMIQUE par Flocage

Flocage Fibreux                                                        Flocage Pâteux                                                      Flocage Pâteux

4   5   6

Protection thermique

La protection thermique, dans le domaine du bâtiment, comme dans tout autre domaine, est l'ensemble des dispositifs utilisés pour éviter qu'un corps soit soumis à des variations excessives de températures. La protection thermique peut être active ou passive par flocage.
L’isolation thermique désigne l'ensemble des techniques mises en œuvre pour limiter les transferts de chaleur entre un milieu chaud et un milieu froid. L'isolation thermique est utilisé dans nombreux domaines incluant notamment : le bâtiment (maintien d'une température de confort à l'intérieur des habitations), l'industrie, l'automobile, et le textile.
Un échange de chaleur se produit entre deux milieux lorsqu'il existe une différence de température entre ces deux milieux. La chaleur se propage d'un milieu chaud vers le milieu froid par l’intermédiaire de la conduction, le rayonnement, la convection, et la présence simultanée de deux à trois des phénomènes ci-dessus.
Le but de l'isolation thermique est donc de diminuer les échanges de chaleur entre un corps froid et un corps chaud. Elle peut avoir pour but de garder la chaleur présente dans un volume comme pour une maison, elle peut aussi avoir pour but de garder le froid dans un volume comme pour un réfrigérateur. Cela passe par l'interposition d'un système dédié entre le milieu chaud et le milieu froid. Il s'agit le plus souvent de matériaux choisis à cet effet généralement appelés isolants thermiques. Il peut aussi s'agir de flux d'air entre ces deux milieux.

Dans le bâtiment

Capture d’écran 2014-11-21 à 17.21.56
L'isolation d'un bâtiment permet de diminuer les échanges de chaleur entre l'intérieur du bâtiment et l'environnement extérieur, et ainsi diminuer les besoins de chauffage et, le cas échéant, de climatisation. Cette isolation doit être pensée en fonction des contraintes climatiques du lieu dans lequel se situe le bâtiment. L'isolation thermique est le principe de base de la maison passive. Elle emprisonne la chaleur à l'intérieur en hiver et garde la maison fraîche en été. Une meilleure isolation réduit la consommation; or une réduction de la consommation électrique implique une réduction des émissions de GES (gaz à effet de serre), il s'agit donc d'un bon début dans la lutte contre le réchauffement climatique.
La lutte contre le gaspillage d’énergie passe par l’isolation thermique des bâtiments chauffés. En France, et dans de nombreux pays, elle fait l’objet de réglementations. En France, l’isolation des nouveaux logements est obligatoire mais c’est aussi un moyen efficace de réduire les dépenses de chauffage et de climatisation tout en améliorant le confort. Elle est encouragée par les pouvoirs publics, par exemple par le programme Isolto (Région Nord-Pas-de-Calais). La RT2012 impose désormais à la construction ou à la rénovation d'avoir des indices d'isolations et d'étanchéités élevés et d'humidités basses. Ces indices varient selon la région (climat, hauteur). Des indices comme le diagnostic performance thermique (DPE)1,2, qui doit être inférieur à 50, ont été créé pour classer l'isolation des bâtiments en catégories. La RT207 prévoit un indice DPE à la construction en dessous de zéro, les bâtiments nouveaux devront être énergétiquement parlant autonomes.

Principaux moyens de la protection thermique

  • Pour les structures, le flocage, les enduits et laine projetée, l’encoffrement, enduits intumescents, etc.
  • Pour le compartimentage, les parois, les portes coupe-feu, les calfeutrements coupe-feu de pénétration de câbles et de tuyaux, les cheminements techniques protégés, etc

Domaine d’application

  • Structures porteuses en acier, isolement thermique
  • Planchers bétons et hourdis, flocage coupe feu et thermique
  • Planchers bois, protection coupe feu par flocage d’isolant incendie permettant une protection coupe feu ½ heure à 3 heures et thermique
  • Planchers mixtes avec plâtres, lattis-bois etc, flocage coupe feu jusqu’à 3 heures et thermique
  • Bac acier collaborant, projection d’enduits ou laine par flocage coupe feu jusquà 3 heures et thermique
  • Bardages métallique (aciers mixte en métal), coupe feu 2 heures et 3 Heures et thermique
  • Sous toiture, coupe feu et pare flamme jusqu’à 3 heures et thermique
  • Planchers en brique rouge (céramique)

L'anti CONDENSATION par Flocage

Condensation

La condensation est le nom donné au phénomène physique de changement d'état de la matière d'un état gazeux à un état condensé (solide ou liquide).

Dans le bâtiment

Souvent des signes d'humidité apparaissent sur certains murs causés par des condensations.
Le phénomène s'est amplifié avec l'élévation du coût du chauffage qui conduit d'une part à l'installation de vitrages isolants, de ventilations inappropriées, bouchées ou inexistantes et parfois de chauffage d'appoint sans évacuation (poêles à gaz ou à pétrole sans odeur, notamment) qui sont de gros producteurs de vapeur d'eau.
À chaque baisse de température dans le logement, l'excès d'eau dans l'air se dépose toujours aux endroits les plus froids, créant ainsi une zone favorable aux développement des moisissures.
Pour régler ce problème il faut chauffer (pour augmenter la capacité en eau de l'air), isoler (pour augmenter la température des points froids) et ventiler (pour évacuer l'air humide) l'habitation.

La condensation due aux ponts thermiques

On remarque que les moisissures apparaissent le plus souvent dans les angles de mur et à la jonction plancher/mur. Ce phénomène est dû aux ponts thermiques. Un pont thermique est une zone ponctuelle ou linéaire qui, dans l’enveloppe d’un bâtiment, présente une variation de résistance thermique. Il s’agit d’un point de la construction où la barrière isolante est rompue. À cause de cette rupture de l’isolant, la température à la surface du plancher est très inférieure à celle de l’air ambiant. C’est cette différence de température qui crée de la condensation et des moisissures. Pour remédier à ce problème, la solution est la mise en œuvre de rupteurs de pont thermique. Le rupteur de pont thermique est un dispositif structurel permettant d’offrir une complète isolation à une structure. Il est composé d’un boitier isolant et de barres en acier qui reprennent les sollicitations de la structure. Il permet de garder une température de surface de plancher assez élevée et évite ainsi le phénomène de condensation et de moisissures.
Capture d’écran 2014-11-21 à 17.35.39 Différence de température sans rupteur thermique
Capture d’écran 2014-11-21 à 17.36.13 Différence de température avec rupteur thermique

Le COUPE FEU par Peinture Intumescente

Peinture Intumescente                                         Peinture Intumescente

7 8

Intumescent

Un matériau intumescent est capable de s'épaissir (expansion) en cas de présence prolongée de chaleur excédant une certaine température. On peut en trouver sous forme de bande ou de peinture dans le but de garder les propriétés d'un mur coupe-feu lors d'un incendie.

Lutte contre l'incendie par application de peinture Intumescente

La lutte contre l’incendie a pour objectifs :
  • D’évacuer dans les délais les plus brefs toutes les personnes exposées au risque ;
  • De favoriser l’accès des moyens d’intervention contre l’incendie ;
  • De ralentir la propagation des feux ;
  • D’éteindre l’incendie ;
  • De sécuriser la zone incendiée.

La protection passive : une protection préventive

Alors que la protection active est principalement curative, visant à secourir les victimes et à éteindre un feu aussi vite que possible après sa détection, la protection passive contre l’incendie dans les bâtiments est essentiellement préventive. Elle représente l’ensemble des mesures constructives permettant à un ouvrage ou une partie d’ouvrage de résister à un incendie pendant un temps prédéterminé fixé par la réglementation de construction en vigueur pour le type de bâtiment concerné. Ces mesures sont destinées à :
  • Stopper la progression des fumées ;
  • Eviter la propagation des flammes ;
  • Maintenir la stabilité au feu des éléments de structure le plus longtemps possible malgré l’action d’un incendie ;
  • Contenir les effets thermiques le plus longtemps possible à la zone sinistrée.
La principale spécificité de la protection passive est que dès le début d’un incendie, elle fonctionne sans aucune intervention humaine ni aucun apport extérieur d’énergie.
Il s'agit d'une protection durable, l’efficacité de la plupart des produits utilisés dans la protection passive n’étant pas limitée dans le temps.

Rappel des Principaux moyens de la protection passive

  • Pour les structures, le flocage, les enduits et laine projetée, l’encoffrement, les peintures ou enduits intumescents, etc.
  • Pour le compartimentage, les parois, les portes coupe-feu, les calfeutrements coupe-feu de pénétration de câbles et de tuyaux, les cheminements techniques protégés, etc

Domaine d’application

  • Structures porteuses en acier, pour stabilité au feu sur charpente métallique
  • Planchers bétons et hourdis, permettant d’obtenir un protection coupe feu
  • Planchers bois, protection coupe feu par flocage d’isolant incendie permettant une protection coupe feu ½ heure à 3 heures
  • Planchers mixtes avec plâtres, lattis-bois etc, flocage coupe feu jusqu’à 3 heures
  • Bac acier collaborant, projection d’enduits ou laine par flocage coupe feu jusquà 3 heures
  • Bardages métallique (aciers mixte en métal), coupe feu 2 heures et 3 Heures
  • Sous toiture, coupe feu et pare flamme jusqu’à 3 heures
  • Planchers en brique rouge (céramique)
  • Nota : certaine configuration ci-dessous sont en cours d’essais et de dispose pas encore de rapport d’essais validé.

L’ENCOFFREMENTLa REALISATION DE GAINES et CONDUITS COUPE FEU

Conduit / Gaine Coupe Feu                                  Conduit / Gaine Coupe Feu

9 last
La protection dite passive contre l'incendie regroupe l'ensemble des techniques et moyens matériels mis en œuvre pour limiter les effets d'un incendie, une fois ce dernier déclaré.
L’encoffrement, Le désenfumage et la ventilation traiter coupe feu peuvent être rendu obligatoires pour compléter le compartimentage et ainsi permettre aux personnes d’évacuer rapidement les personnes vers l’extérieur.

Les produits

  • Panneau en silicate de Calcium
  • Plaque de STAFF
  • Vermex
  • Plaque de plâtre Coupe feu

Lutte contre l'incendie

La lutte contre l’incendie a pour objectifs :
  • d’évacuer dans les délais les plus brefs toutes les personnes exposées au risque ;
  • de favoriser l’accès des moyens d’intervention contre l’incendie ;
  • de ralentir la propagation des feux ;
  • d’éteindre l’incendie ;
  • de sécuriser la zone incendiée.

La protection passive : une protection préventive

Alors que la protection active est principalement curative, visant à secourir les victimes et à éteindre un feu aussi vite que possible après sa détection, la protection passive contre l’incendie dans les bâtiments est essentiellement préventive. Elle représente l’ensemble des mesures constructives permettant à un ouvrage ou une partie d’ouvrage de résister à un incendie pendant un temps prédéterminé fixé par la réglementation de construction en vigueur pour le type de bâtiment concerné. Ces mesures sont destinées à :
  • stopper la progression des fumées ;
  • éviter la propagation des flammes ;
  • maintenir la stabilité au feu des éléments de structure le plus longtemps possible malgré l’action d’un incendie ;
  • contenir les effets thermiques le plus longtemps possible à la zone sinistrée.
La principale spécificité de la protection passive est que dès le début d’un incendie, elle fonctionne sans aucune intervention humaine ni aucun apport extérieur d’énergie.
Il s'agit d'une protection durable, l’efficacité de la plupart des produits utilisés dans la protection passive n’étant pas limitée dans le temps.

Domaine d’application pour nos plaques Coupe feu

Principalement en conception, réalisation et pose sur chantier :
  • Structures porteuses en acier protéger en coupe feu stable feu par encoffrement
  • Planchers bétons et hourdis, coupe feu stable feu par encoffrement
  • Planchers bois, coupe feu stable feu par encoffrement
  • Planchers mixtes avec plâtres, lattis-bois coupe feu stable feu par encoffrement
  • Bac acier collaborant, coupe feu stable feu par encoffrement
  • Bardages métallique (aciers mixte en métal coupe feu stable feu par encoffrement
  • Sous toiture, coupe feu et pare flamme coupe feu stable feu par encoffrement
Planchers en brique rouge (céramique) coupe feu stable feu par encoffrement

bullet_5

Experience

Fort de son expérience, notre entreprise s'est rapidement affirmée dans son domaine

d'activité dans toute la France et l'Europe.

globe

Qualité

Pour se diversifier et afin de répondre et satisfaire ses clients, nos équipes hautement qualifiées mettrons en oeuvre leur savoir faire et leurs compétences,

         pour des prestations de qualité, et une garantie pour la                                              réalisation des chantiers.

icon-pen-dark

Contactez-Nous

Agence idf: 30 rue du ballon - 93160 Noisy le Grand | Agence Ouest: Rue des fermiers 28100 Dreux/ Un Numéro National: 02 37 48 88 49

Dés à présent, vous pouvez nous contacter afin de vous guider et de vous conseiller utilement pour vos projets à venir.

                              ClientClientClientClientClientClient
                           ClientClientClientClientClientClient